64px_Speech Bubble

Les 11 dimensions personnalisées à configurer dans Google Analytics

dans WebAnalytics,
Le 13 mai 2019 par Sébastien Monnier

Utiliser des dimensions personnalisées est un moyen très puissant pour améliorer les données collectées par Google Analytics. En effet, par défaut, très peu d’informations sont collectées sur Analytics : l’URL, le titre de la page, ainsi que quelques informations techniques. Toutes les autres données sont en fait calculées à posteriori : sessions, taux de rebond, taux de conversion… Pour bien comprendre votre trafic, vous devez ajouter des données à votre collecte. Si vous ne savez pas comment créer une dimension personnalisée, nous vous conseillons cet article. Ici, nous parlerons des dimensions que nous utilisons le plus souvent à Woptimo

Techniques

  1. L’url complète : Il est fréquent et conseillé de supprimer des rapports Analytics certains paramètres ou de renommer des pages pour être plus lisibles. Mais, parfois, on s’y perd et on se demande quelle était l’URL affichée à l’utilisateur. En sauvegarder l’URL exactement telle qu’elle a été affichée à l’utilisateur (utm_source et fragments compris), le débogage est alors grandement simplifié
  2. Le referrer complet : Un peu dans la même veine que pour l’URL. Connaître la page précédente peut être très utile. Le referrer est l’information que le navigateur envoie quand on clique d’une page A à une page B. La page B obtient ainsi l’information que l’utilisateur vient de la page A. Une grande partie du Web Analytics est basée sur cela. Toutefois, GA prend parfois quelques libertés : il est donc utile de bien enregistrer l’intégralité du referrer  pour en garder une trace exacte.
  3. Les informations SEO : meta robots, H1, meta description, hreflang… Nous avons déjà écrit un article dessus. Je souligne que le hreflang est particulièrement utile pour les sites multilingues et peut aboutir à des analyses cross-language très intéressantes.
  4. Timestamp : Rien de plus difficile sur Google Analytics de mesurer l’écart de temps entre deux événements. En enregistrant précisément l’heure à la seconde près, vous pourrez ainsi avec un peu d’exploitation de l’API GA, réussir à sortir des data que vous n’auriez pas eu autrement (nous vous montrerons dans un autre article).
  5. Le Client ID : L’identifiant Google Analytics est fondamental pour identifier un utilisateur. Malheureusement, il n’est pas possible de l’avoir en dimension classique, même si vous pouvez visualiser la donnée dans le rapport d’Explorateur d’utilisateurs. En faisant remonter cette info en dimension personnalisée, vous pourrez facilement segmenter telle ou telle personne.

Connaissance e-commerce

  1. Disponibilité produit : Grand absent de l’e-commerce amélioré, la dispo produit est un must pour toute analyse. En particulier pour les pages détails produits. On constate souvent une réaction utilisateur extrêmement différente en fonction de cette donnée. Pour les indispos partielles (tailles, couleurs…) , il faut voir au cas par cas, mais c’est aussi possible et vraiment fondamental.
  2. Montant de la réduction : Il est toujours intéressant de mesurer les promotions accordées. Certes, il est possible d’utiliser le système de coupon de l’e-commerce amélioré. La dimension personnalisée peut laisser plus de flexibilité. Pour une valeur numérique, n’hésitez pas à utiliser des statistiques personnalisées.

Connaissance contenu

  1. Taille du contenu : Il est logique qu’un internaute agisse différemment en fonction de la taille du contenu. Plutôt que d’indiquer le nombre de caractères, nous conseillons plutôt de répartir vos tailles de contenus en quelques groupes : petit, moyen, grand, très grand. Cela sera plus simple pour l’analyse.
  2. Date de publication : Vos utilisateurs vont-ils plutôt voir des articles récents ou des vieux articles ? Pour le savoir facilement, rien de tel qu’enregistrer la date de publication, ou mieux encore, avec un petit calcul le délai entre la date de consultation et la date de publication !

Connaissances utilisateurs

  1. Âge/Sexe/Ville… : Certes, Google vous indique tout cela, mais rien ne vaut votre base de données clients, si l’utilisateur est connecté. Pourquoi ne pas intégrer vos données CRM (sans données personnelles évidemment) ? De plus, vous pourrez ainsi comparer vos données avec celles fournies par Google. Même si, d’expérience, c’est plutôt fiable, quelques surprises peuvent avoir lieu !
  2. Type d’acheteur : Particulier ou entreprises, N’a acheté qu’une fois ou de nombreuses fois, panier moyen habituel ? … Si vous avez tout cela en back office, il est toujours intéressant de remonter cette information en dimensions personnalisées

Vous êtes limité à 20 dans Google Analytics en version gratuite… Nous vous laissons 9 dimensions à personnaliser en fonction de vos besoins spécifiques et de votre imagination !