+33 1 83 64 24 11
64px_Speech Bubble

Non, non, non Le SEO n’est pas mort

dans SEO
Le 31 mars 2011 par Sébastien Monnier

Alors ça y est, le SEO serait mort ? Même Pedro de Google Search l’a annoncé (assez ironiquement) sur son Twitter. Pour ceux qui étaient enfermés dans une cave depuis hier soir, je rappelle que Google a ajouté une nouvelle fonctionnalité, le +1. C’est un peu comme le Like de Facebook mais version Google. On peut déjà imaginer qu’au lieu de regarder les backlinks, Google va regarder les +1 et que l’équipe Search achèvera sa transformation en équipe anti-abus et pourchassera les faux comptes Google créés juste pour faire du +1… C’est encore de la science-fiction, mais, après tout, pourquoi pas ? L’idée originale du PageRank est bien de considérer les liens entrants comme des votes. Alors, si les gens se mettent à voter spontanément pour des résultats de recherche (ce qui reste à prouver), les liens ne devraient plus être si utiles ?

Comprendre le SEO

Tout d’abord, il faut bien comprendre le SEO. Et d’ailleurs, en fait, on devrait plutôt parler de SET, Search Engine Tweaking, à traduire en français par BIdouillage des MOteurs de REcherche (BiMoRe). Le but d’un (bon ?) SEO est de garantir à ses clients un maximum de visibilité sur les moteurs. On ne cherche donc pas à optimiser les moteurs de recherche, mais bien à bidouiller pour les manipuler, pour les plier à notre génie ultime qu’il porte un chapeau blanc, noir, ou arc-en-ciel. Une partie du travail du SEO est bien de faire, en quelque sorte, du reverse engineering, de chercher ce que les ingénieurs de Google ont bien pu mettre dans la sauce algorithmique. Peu importe si c’est du +1, du link, du like, du tweet ou l’avis de Tata Jacqueline, le travail du SEO est de réussir à trouver les astuces pour obtenir ses +1, ses links quitte à bousculer un peu Tata Jacqueline ! Non, le SEO n’est pas mort, il évolue doucement.

SEO, oui mais, optimisation de quoi ?

Et d’ailleurs cette évolution a déjà bien commencé. Certes, en France, on parle encore de référencement, terme qui sent bon l’inscription annuaire et l’inscription premium sur Lycos et Hotbot…  mais nous devrions plutôt parler uniquement de SEO (ou BiMoRe pour les plus funky). Avec l’optimisation de visibilité comme unique souci, les problèmes d’ergonomie et d’analyse de trafic deviennent centraux. Un site ne pourra obtenir des +1 que s’il possède une structure adaptée, un contenu agréable et des mots-clés bien choisis. Cela ne vous rappelle rien ? Si, les conseils de base en SEO… Comme quoi, je vous le disais, le SEO n’est pas mort !