64px_Speech Bubble

La certification Adwords : du grand n’importe quoi !

dans Webmarketing,
Le 16 septembre 2012 par Sébastien Monnier

Vendredi, comme tous les ans, j’ai dû repasser la certification Adwords pour continuer à être à jour et pour avoir le droit de poser le petit logo Google Certified sur le site web de mon agence. La certification se déroule en deux étapes : la première est l’épreuve générale que j’ai repassée sans grande difficulté il y a quelques semaines. La seconde est au choix parmi 3 épreuves : création de rapports, réseau de recherche et réseau Display que j’avais passée l’année dernière. Cette année, pour varier un peu, je décide donc de passer l’épreuve « Analyse et création de rapports ». Je cite Google : Cet examen couvre les meilleures pratiques en matière de maximisation des performances du compte à l’aide de Google Analytics, de l’Optimiseur de Site, du Centre des rapports AdWords et d’autres techniques d’analyse (niveau intermédiaire à avancé). Etant plutôt à l’aise avec Google Analytics, je pars plutôt confiant. Mais, quelle surprise en voyant les questions caduques ou mal traduites ! Petit passage en revue des erreurs ou approximations :

Google Website Optimizer : un produit… qui n’existe plus !

 

Après une première annonce le premier juin et une fermeture complète le 1er août, j’ai dû répondre à une bonne dizaine de questions sur un outil qui n’existe plus et a été intégré à Google Analytics. Evidemment, aucune mention n’est faite des nouvelles possibilités d’Analytics.

Une méconnaissance de la notion de taux

 

A deux reprises, des questions sur les taux d’abandon ou les taux de conversion étaient très mal posées (ou très mal traduites).

Exemple : que représente le taux d’abandon de l’entonnoir de conversion? Je m’attends à une réponse comme « le nombre de personnes ayant commencé le processus d’achat divisé par le nombre de personnes ayant réellement acheté »; bref, une réponse faisant référence à un ratio, un pourcentage. Pas du tout. Je n’ai que des choix, à mon goût, stupides :

  • les taux de rebond des pages abandonnées : clairement, non. Le taux de rebond n’a rien à voir là-dedans.
  • le site que l’internaute a vu après l’entonnoir. Ah ah ah 🙂
  • l’endroit où les internautes ont quitté l’entonnoir. Un taux pourrait représenter un endroit??? WTF
  • le nombre d’abandons de page ou de site. Passons outre le fait que le terme « abandon de page » manque grandement de précision, mais clairement le taux d’abandon et le nombre d’abandons ne sont pas la même chose. Faire la différence entre une valeur absolue et une valeur relative me paraît justement important pour une certification « reporting ».

Bref, j’ai répondu n’importe quoi car aucune réponse ne faisait sens…

Analytics a évolué. Mise à jour nécessaire

 

Google Analytics a beaucoup évolué ces derniers mois et les noms des rapports ont changé. Aucune mise à jour n’a pourtant été faite. Pages les plus consultées ou Visiteurs – Tendances sont des anciens noms. Cela fait un an et demi que je suis passé à la nouvelle version de GA. Heureusement que j’ai une bonne mémoire

Bien pire, une question sur le nombre maximum d’étapes dans un entonnoir de conversion. Avez-vous déjà cliqué juqu’au bout pour connaître ce nombre? Personnellement, je ne l’avais pas fait. Donc, j’avoue avoir ouvert sur un autre ordinateur une fenêtre Analytics et compté. Il y a donc 20 étapes désormais… Problème : 20 ne fait pas partie des choix!! Que faire? Se rappeler du nombre d’étapes dans l’ancienne version? Assez kafkaïen… J’ai dû faire une recherche dans Google Images pour trouver une capture du vieil entonnoir et trouvé la réponse attendue : 10. Une question absurde et sans aucune bonne réponse : du grand art!

Et même des erreurs sur Adwords

 

On pouvait s’attendre à ce que les questions sur Adwords soient révisées avec plus d’attention. Apparemment, ce n’est pas le cas puisqu’une question sur les préférences de positionnement a été posée. Or cette option a été désactivée en juin 2011.

Conclusion

J’ai réussi le test (86% de bonnes réponses), malgré tout cela. Mais je me demande vraiment ce que Google juge au niveau de la certification. La capacité à gérer une campagne Adwords ou la capacité à se rappeler des anciennes interfaces et des anciens produits….