64px_Speech Bubble

5 raisons d’utiliser l’outil de désaveu de liens

dans SEO
Le 14 novembre 2012 par Sébastien Monnier

Google a rendu public un outil qui permet de ‘désavouer’ des liens médiocres pointant vers votre site. Dans quelles situations faut-il utiliser cet outil ? Etes-vous concerné ?

Voici 5 situations qui justifient de désavouer des liens.

1. Vous avez utilisé des outils de création de lien agressifs ou automatiques

Des logiciels facilement disponibles comme Link Farm Evolution, Scrapebox ou d’autres permettent d’obtenir sur le web de nombreux liens entrants, à partir de techniques agressives et plus ou moins assimilables au spam.

Ces techniques, qui sont condamnées par Google, ont parfois été utilisés sans que le propriétaire du site aie pleinement conscience des risques ou des enjeux.

Ces liens, par exemple, correspondent à du spam de commentaire sur des blogs ou des forums. Ou encore à des stratégies de diffusion massive de liens sur des réseaux de sites au contenu manifestement médiocre.

Le cas du stagiaire mal informé ou du référenceur indélicat qui utilise un logiciel de linking plus ou moins ‘black-hat’ pour générer des liens n’est, hélas, pas aussi rare qu’on peut le croire.

Ces liens sont à neutraliser : leur détection par Google est en effet susceptible d’entraîner une pénalité pour votre site.

2. Vous avez reçu un message d’alerte via les Webmaster tools

Depuis le service Google Webmaster Tools, le moteur a prévenu de nombreux webmestres de la présence de liens médiocres.

Si vous avez reçu un tel avertissement, il est probable que certains liens sont à désavouer.

3. Vous avez perdu du trafic ou des positions sur certains mots-clés

Si vous avez constaté une baisse de trafic ou de positions sur certains mots-clés, c’est peut-être en raison d’une pénalité  de liens appliquée par Google.

Lorsque le moteur identifie une stratégie agressive de liens artificiels pour une expression en particulier, par exemple un mot-clé stratégique résumant votre offre de produits, la sanction peut être radicale.

Concrètement, cela peut aller jusqu’à la disparition pure et simple de votre site pour ce mot-clé.

Si l’essentiel de vos liens reposait sur des liens d’annuaires médiocres par exemple, sachez que leur impact a été neutralisé en 2012.

L’outil de désaveu de Google s’impose alors pour abandonner ces liens artificiels et espérer annuler la pénalité, tout en prenant soin désormais d’obtenir des liens de qualité.

4. Google ne satisfait pas une demande de réexamen

En suivant les indications du Google Webmaster Tools, vous avez fait une demande de réexamen en espérant lever une pénalité. Le moteur a répondu par la négative en restant évasif sur la nature du problème. Ou bien a signalé la présence de liens médiocres.

Dans ce cas, l’outil de désaveu de lien vous servira à faire le nettoyage qui s’impose.

5. Vous êtes victime de ‘negative seo’

Sans aucune intervention de votre part, des liens médiocres sont apparus sur le web pour pointer vers votre site.

Il peut s’agir de liens spammeux sur des sites faciles à identifier :

  • contenu du site pauvre, sans intérêt et peu mis à jour
  • présence de liens douteux de tous horizons, surtout vers des univers ultra concurrentiels (sites de jeux payants, porno, vente e-commerce de copies de produits de luxe à prix  discount, etc.)
  • présence de liens ou de commentaires dans différentes langues, parfois sans aucun rapport avec celle de votre site ou du site qui diffuse ces liens.

Si vous avez un doute sur votre situation, vous pouvez prendre contact avec Woptimo pour un premier bilan rapide et gratuit.